Centre médical d'évacuation     page mère           page d'accueil           plan du site

__________________________________________________________________________________________________

ESCRIM : Elément de Sécurité Civile Rapide d'Intervention Médicale       haut de page    

Pour en savoir plus sur le site web de l'Escrim : www.escrim.org

Crédit photographique : "Actualité" site web du Ministère de l'Intérieur   

  

          Devenez membre de l'Escrim  :

C'est l’hôpital de campagne projetable de la Sécurité Civile française. Aérotransportable, il intervient dans le cadre des missions internationales de secours d’urgence à la suite de catastrophes naturelles, technologiques ou sociales.

     

Autonome sur le lieu de sa projection, il développe une activité médicochirurgicale et obstétricale dans une structure de 1000 m² de tentes pour une durée de 2 à 8 semaines

75 personnes servent dans cette structure, ils sont médecins, pharmaciens, infirmiers, auxiliaires sanitaires ou logisticiens. 33 d'entre eux, notamment en charge du pôle chirurgical et des techniques d'explorations médicales, sont sapeurs pompiers du Gard, ils peuvent compter dans leur rangs ou être relevés par des sapeurs pompiers d'autres SDIS. Le reste de l'effectif, 42, est fourni par les personnels de l'Unité d'Intervention de la Sécurité Civile N° 7 de Brignoles ou d'autres Formations Militaires de la Sécurité Civile. En situation, le Commandement est assuré alternativement par un Officier Supérieur militaire ou sapeur pompier, le Médecin Chef étant d'origine inverse. Actuellement plus de 200 sapeurs pompiers du Gard ont servi dans cette Unité au cours d'une quinzaine de missions.

Cette Unité s'inscrit dans le cadre de la réponse institutionnelle de la France à une demande d'aide internationale. A ce titre la Direction de la Sécurité Civile agit au profit et à la demande du Ministère des Affaires Etrangères qui en assume la totalité des coûts.

Ambassadeur d'une solidarité nationale, d'une technologie et d'un savoir faire, l'ESCRIM articule également son action avec les autres détachements de secours européens coordonnés par le « Monitoring et Information Center » de Bruxelles.

Les moyens matériels en dotation permettent un standard de soins de niveau occidental conforme à celui offert sur le territoire national. L'investissement initial avait été réalisé par la collectivité territoriale et par l'Etat. Ils nécessitent actuellement des investissements réguliers de nature à maintenir un niveau technologique de qualité. Il appartient à l'Etat, utilisateur de l'outil, de les réaliser, au-delà de la simple prise en charge des coûts engendrés par les missions opérationnelles.

 

__________________________________________________________________________________________________