Lu dans la presse     page mère           page d'accueil           plan du site

Références de l'article Points clés Lire l'article complet

Reynald Fléchaux

Spécialiste de l'informatique d'entreprise

Informatique des SDIS et des SAMU : il y a urgence à réformer !

" Un rapport flingue les baronnies informatiques des services d’urgence qui empêchent pompiers et Samu de communiquer efficacement. Ce rapport se montre plus que sceptique quant au futur SI pour les Samu que développe l’Asip Santé. Nouvelle gabegie dans l’informatique publique ? "

Rapport IGA/IGAS du 3 septembre 2014 : 

http://www.silicon.fr/informatique-sdis-samu-urgence-reformer-96644.html

Le Dauphiné.com

juillet 2015

Une première en France pour améliorer l'accès aux urgences.

Du matériel des sapeurs-pompiers de l’Ardèche sera mis à la disposition des médecins correspondants du Samu pour intervenir, en urgence, dans les territoires les plus reculés.

SDIS67.com

n°20 - juin 2015

 

    Billet d'humeur : "Tu connais la différence entre Dieu et un médecin ?"

A chacune de ses parutions, le magazine d'information du SDIS du Bas-Rhin présente en dernière de couverture un "billet d'humeur". Dans le numéro de juin 2015, c'est le SSSM 67 qui est l'objet d'un pamphlet ambivalent et d'un dessin humoristique représentant un MSP dans une papamobile.  Face à l'incompréhension d'une partie du lectorat, le Médecin Colonel Yves Durrmann, patron du SSSM 67 et premier concerné par le billet, apporte ses clés de lecture :

"Suite aux nombreuses remarques et interprétations (qui m'arrivent) de votre part, je tiens à apporter les précisions suivantes : En tant que membre du comité de rédaction du magazine, j’ai pris connaissance du billet d’humeur. Après lectures attentives collégiales et répétées, je ne me suis pas opposé à sa publication. Je considère son contenu comme une caricature de quelques situations de terrain relevant plus d’individualités et du passé. Caricature aussi de la mauvaise perception qu’ont de nous quelques képis noirs Je n’ose envisager qu’il puisse s’agir d’acrimonie voire d’une aversion. Comment, surtout devant des faits récents ne pas accepter cette ironie, sauf d’y répondre par intelligence, d’ailleurs pourquoi pas en s’appropriant le prochain billet d’humeur."

C'est avec impatience que nous attendons la suite humoristique et impertinente qui sera donnée à ce billet d'humeur.

 

 

 

Le Figaro.fr

25 mars 2015

Crash d'un Airbus A320

Le Docteur Frédéric Petitjean est médecin-chef des sapeurs-pompiers des Alpes de Haute Provence (SDIS 04) et coordinateur des secours médicaux sur les lieux du crash de l'Airbus A320. Il a été parmi les premiers à se diriger vers les lieux de l'accident.

La Gazette.fr

n°5/2255 -  février 2015

ANAMNESIS

 Les médecins-chefs sapeurs-pompiers veulent avoir droit au chapitre.

 

La Gazette

semaine du 10 au 16 novembre 2015

ANISP

Promouvoir les techniciens de l'urgence.

Revue du conseil départemental de l'ordre des médecins de la Haute-vienne

n° 19 - juillet 2014

Un hommage aux médecins sapeurs-pompiers volontaires

"Abnégation, disponibilité, humanisme"

"Service supplémentaire apporté à une population éloignée d'une ville, faisant partie intégrante de la médecine générale"

"Un travail d'équipe qui permet de sauver des vies par l'application directe de nos connaissances"

"Service public, philosophie personnelle, citoyenneté, solidarité"

La revue du praticien

médecine générale

n°918 - mars 2014

ISNAR-IMG : Devenir médecin sapeur-pompier.

Le Conseil général de l'Aveyron, département rural confronté au problème de la désertification médicale, prends soin de ses futurs médecins. Apprès avoir proposé un programme d'accompagnement et de soutien aux internes en médecine effectuant un stage ambulatoire dans leur département, il leur offre désormais une formation innovante pour les sensibiliser aux missions du Service de santé et de Secours Médical (SSSM).

Le Quotidien du Médecin

10 décembre 2013

Changement de modèle au SSA

La médecine militaire va rejoindre la stratégie nationale de santé.